Tag: Chocolat

Petits Chocolats de Pâques

Où comment déclarer sa cuisine en zone sinistrée !

Des moules, du chocolat, y’a plus qu’à ! Drôle d’aventures que de se lancer dans la confection de chocolat maison… On comprend aisément qu’on ne s’improvise pas chocolatier ! Bref, j’ai fait de mon mieux et je suis à peu près satisfaite du résultat même si mes chocolats ne sont pas ultra brillants et parfaits ! Disons simplement que j’ai fait avec les moyens du bord…un thermomètre un peu foireux (je vais investir dans un bon matériel), une super tempéreuse artisanale (merci mon p’tit chéri 😉 ), et des petits moules rigolos : animaux de la ferme, animaux de la jungle et fritures basiques.

Ingrédients :
– 500g de chocolat de couverture Barry 70%
– 5g de Mycryo

J’ai utilisé une technique rapide et assez pratique pour tempérer mon chocolat, à savoir le beurre de cacao Mycryo. Il suffit de faire fondre le chocolat au bain-marie pour atteindre une t°C de 40-45°C. Laisser la température redescendre à 34-35°C (33-34°C pour le chocolat au lait) et ajouter le beurre de cacao Mycryo. Mélanger. Utiliser votre chocolat de couverture dès que la température est à 31-32°C (pour le chocolat noir / 30-31° pour le lait). La technique est très bien expliquée sur ce magnifique blog ou directement sur le site du fabricant. Il est très important, voir capital d’avoir un bon thermomètre et contrôler la température au degré près, sous peine d’obtenir des chocolats ternes, mous, difficilement démoulable, bref pas très beaux et gustativement pas génial non plus !

Une fois votre chocolat tempéré, l’idéal est de la maintenir à une température de 31°C (29-30° pour le lait). Et c’est à ce moment qu’intervient ma super tempéreuse artisanale !!
Une belle boîte, quelques ampoules, un saladier, (et un copain bricoleur surtout!) le tour est joué !

Il vous suffit d’enrober ou mouler vos chocolats…
Pour les chocolats fourrées : remplir les empreintes de chocolat tempéré, tapoter le moule pour éliminer les bulles d’air. retourner rapidement le moule et éliminer le surplus de chocolat avec une spatule. Déposer le moule à l’envers sur une feuille de papier cuisson et laisser figer. Verser le fourrage praliné ** dans les coques mais laisser un peu d’espace de façon à pouvoir fermer votre bonbon avec du chocolat. Laisser prendre le fourrage au frais. Enfin, déposer un peu de chocolat fondu sur votre moule et étaler à la spatule de manière à « fermer » les bonbons. Laisser figer. Démouler en tapant le bord du moule sur une table.

**Pour le fourrage praliné (pour 80 « animaux de la ferme » !) :
– 400g de praliné
– 40g de beurre de cacao fondu
– 40g de chocolat de couverture noire fondu
Mélanger les ingrédients. Verser dans les empreintes quand le mélange est à 25°C.

Pour le fourrage caramel au beurre salé (pour 80 « animaux de la ferme » !) :
– 200g de sucre
– 50g de beurre demi-sel
– 20cl de crème liquide
– 1 pincée de fleur de sel
Dans un casserole à fond épais, faire fondre le sucre à sec jusqu’à l’obtention d’une belle couleur ambrée. Ajouter la crème chaude (attention aux projections) et bien mélanger. Ajouter ensuite le beurre en dés. Remuer. Laisser refroidir. Remplir les empreintes à l’aide d’une poche, c’est beaucoup plus simple…

Et bien sûr, pensez à s’armer de patience…


Glace à la Vanille et Pépites de Chocolat

Il était temps !! Le père Noël m’a apporté une sorbetière cette année; enfin l’année dernière…
Et bien je n’avais même pas encore eu le temps de m’en servir. C’est chose faîte !!!
Elle est belle hein !!!

Pour ma première recette, j’ai fait simple, une glace à la vanille et bien sûr une petite poignée de pépites de chocolat !

Ingrédients :
– 500 ml de lait
– 6 jaunes
– 50g de sucre
– 20g de glucose
– 2 gousses de vanille

Préparer une crème anglaise.
Faire chauffer le lait avec les gousses de vanille grattées.
Dans un cul de poule, fouettez les jaunes avec le sucre. Ajouter le lait chaud sur le mélange en fouettant rapidement. Remettre le mélange dans la casserole et faire chauffer à feu doux sans bouillir jusqu’à obtenir la consistance voulue. La crème doit napper la cuillère.
Laisser refroidir 12h.
Puis placer le mélange dans la sorbetière.


Bien sûr je suis restée bloquée devant la machine pendant 25 minutes pour voir comment ça marchait…


Miam !

Bon Appétit !!